La Libye un passé douloureux, un présent chaotique et un futur sombre : le Désastre aux impacts Régionaux et Internationaux


 

Sahel Expertise et Conseil à organise, ce jeudi 13 juillet, en collaboration avec Monsieur Philip KALTENBACH Sénateur des Hautes de Seine, au palais du Luxembourg à paris, un colloque international sur le thème : La Libye un passé douloureux, un présent chaotique et un futur sombre : le Désastre aux impacts Régionaux et Internationaux.

Les travaux de ce colloque qui sera animé par un panel d’experts européens et africains comprenant :

  • Mohamed OULD RZEZIM Ancien Ministre et Ancien Ambassadeur de la Mauritanie à l’UA et Président du Centre EDDAR
  • Monsieur Mohamed El-Hassen OULD LEBATT, Consultant Sahel-Ec
  • Peer DE JONG spécialiste des questions de sécurité Président de l’Institut THEMIIS
  • Eric BLANCHOT, Président de PROMEDIATION,
  • Dr ZAHRA MANSOURY ancienne Ministre libyenne
  • Dr Paul KANANAURA, Président de l’institut Mandela
  • MINNI ARKOU MINAWI, Président du Mouvement armé de libération du Soudan

Les travaux du colloque ont été dirigés par Monsieur Mohamed Ould RZEIZIM. Ils ont été axés entre autres sur les thématiques suivantes :

  • La réalité libyenne avant la crise et perspectives de solutions,
  • La Libye : Stratégies divergentes aux conséquences régionales et internationales,
  • Raisons de l’échec de la proposition africaine de sortie de crise,
  • Impacts de la crise du golf sur le théâtre libyen et les bouleversements probables.
  • Le chaos Libyen et le repositionnement stratégique des acteurs de la guerre contre le Terrorisme
  • Le totalitarisme et l’impunité et leur rôle dans l’absence de l’Etat et le chaos dans la région

Ouvrant les débats Monsieur Mohamed Abba OULD SIDI OULD JEILANY a souhaité la bienvenue aux panelistes et aux invités au nom du Sénateur Philip KALTENBACH empêché et au nom de Sahel Expertise et Conseil.

Il a souligné que Sahel Ec a voulu organiser ce colloque pour permettre aux experts composant le panel de partager avec les invités leurs opinions et expériences et d’échanger avec l’assistance sur la problématique libyenne

Il a en outre exprimé son souhait de voir les travaux du colloque aboutir à des recommandations pertinentes aux acteurs libyens régionaux et internationaux.  Avant de présenter les membres du panel et de décliner le programme du colloque et passer la parole au Président du Colloque Mohamed OULD RZEIZIM

Président du colloque Mohamed OULD RZEIZIM a, à l’entame de son mot d’ouverture, exprimé ses remerciements à Sahel-Ec pour l’avoir invité au Colloque, au Sénateur Philip KALTENBACH pour leur avoir permis de tenir ce colloque dans ce prestigieux temple du pouvoir qu’est la salle Monnerville du palais du Luxembourg et au public qui bien voulu honoré le panel par sa présence.

A participé à ce colloque, un public composé de diplomates, parlementaires, de chercheurs et de journalistes. A l’issue des débat il a été constaté que :

  • La première victime de la crise libyenne a été le droit international bafoué par l’ensemble des acteurs de la crise et principalement ceux qui avaient pour mission de le rétablir,
  • Les principales victimes sont le peuple libyen dans toutes ces composantes et les migrants traversant le territoire libyen, pour eux la crise a été un désastre,
  • Les pays du Sahel ont été la une victime collatérale puisse la tombée de l’arsenal de l’armée libyenne entre les mains des trafiquants d’armes et des groupes terroristes a contribué à accentuer les facteurs de déstabilisation de ces pays,
  • L’Europe par l’accueil de vagues de migrants qui échouent à ses cotes paie un lourd tribut qui s’ajoute à la facture abyssale de sa guerre contre KADAFI

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *